AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bien le bonjour cher(s) membres et futur(s) membres! Le parc a ouvert le 26 juin 2015, nous vous souhaitons la bienvenue parmis nous.
Un Recensement a été fait il y a peu et de nombreux personnages importants tirés du film sont de nouveaux disponibles!!!!! Les inscriptions pour les Animaliers sont de nouveaux ouvertes !!!

Partagez| .

Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix) Mer 8 Juil - 22:47

Knock! Knock!
Is anybody here?
Tristan & Felix
Holidays! Holidays! Holidays! It's time to play!

"Felix! Felix!"

Une voix familière faisait écho dans ma tête, c'était celle de mon grand-père. Que voulait-il? Je ne savais pas. D'ailleurs que faisait-il dans ma tête? C'était bien curieux. Ah oui...je suis en train de dormir. Je me sentais peu à peu émerger de mon sommeil. Ceci dit je n'avais pas très envie de me lever. Vu le temps que nous allions passer en vacances sur cette île, on avait tout notre temps...une bonne grasse matinée ne pourrait me faire que le plus grand bien. J'aurais bien aimé le dire à mon grand-père, mais difficile de le faire quand son corps est en train de redémarrer. Mon esprit commençait de nouveau à carburer, tandis que mes muscles restaient sans vie, quant à mes yeux, ils peinaient à vouloir s'ouvrir. C'était clair, je n'avais strictement aucune envie de me réveiller.

"Felix, c'est l'heure de se lever! Il est 13h!"

Quoi?! J'avais dormis pendant tout ce temps? En fait, je l'avais faite cette grasse matinée. Je ne l'aurais pourtant pas cru. Ma foi, il était peut-être effectivement bien le temps de se lever. Hum...non, je n'étais pas prêt. J'avais bien envie de paresser encore un peu, mais c'était sans compter sur mon grand-père qui commençait à me secouer. Il n'empêche il faudra m'expliquer un jour comment ça se fait que lui ayant un certain âge quand même...réussisse à se lever plus tôt que moi. Pourtant on c'était tous les deux couchés en même temps la veille...et franchement on c'était couchés bien tard tard. Ça me surprend de le voir tenir une telle cadence. J'ai quand même un peu honte à côté de lui.

Bon, il était temps de se motiver. L'esprit peut être plus fort que le corps non? Enfin...pour le coup on ne peut pas dire que mon esprit avait très envie de faire un effort non plus. Bon allez...ouvrons les yeux. Après quelques tentatives difficiles, mes yeux finirent par s'ouvrir. Je vis mon grand-père me faire un grand sourire...il était limite en train de me narguer. Je le connais mon grand-père, il est très fier d'être encore en forme à son âge et je suis sûr que c'est ce qu'il en train de penser en ce moment même. Je tournais ensuite la tête et vit que les rideaux étaient grands ouverts. Le soleil était éclatant à l'extérieur et ne me donna que plus envie de me replonger sous la couette. Ce que je fis d'ailleurs. J'entendis mon grand-père pousser un soupirement puis me retirer la couette, comme pour me dire qu'il était temps d'y aller.  

"Mais quel paresseux! Allez bouge-toi! Tu ne va pas rester étalé là comme un mollasson toute la journée!"

Je finis par me lever, mon grand-père quitta ma chambre et je pris une serviette filant direct à la douche. Après la douche, je m'habillais, et une fois terminé je partis rejoindre mon grand-père. Il c'était bien habillé, il était bien coiffé, et sentait même le parfum pour homme. Tiens, tiens...grand-père a un rencard? Ah oui, c'est vrai...je me rappelle d'hier soir. Grand-père avait fait la rencontre d'une femme hier soir, ils avaient l'air de bien s'entendre. Depuis que grand-mère est partie il n'avait pas vraiment cherché à refaire sa vie...je suis donc plutôt content pour lui.  

"Bon! Je t'ai acheté de quoi manger, c'est sûr la table."

Je lui souris puis je pris une pomme sur la table et je lui dis en croquant dedans.

"Bonne chance pour ton rencard. Mais t'aurais pu me laisser dormir."

Je le vis gêné et ça me faisait rire intérieurement.

"C'est pas un rencard...et puis mêle toi de ce qui te regarde mon petit. Et en plus, tu va pas passer tes journées à dormir. Tu devrais prendre l'air un peu."

Il s'interrompis et continua:

"Bon j'en ai pour quelques heures. On se retrouve à 18h ici et je te présenterais. Ça te va?"

Tout joyeux je lui répondis:

"Ça me va!"

Ce que j'aimais avec mon papy c'est qu'il savait quand j'avais besoin de faire des choses avec lui, et quand j'avais besoin d'être seul et de faire ma petite exploration. Une fois qu'il était parti, je me pris de quoi manger et je sorti également de l'hôtel.

Jurassic World, un sacré parc d'attraction. Je n'étais là que depuis quelques jours et j'allais rester encore un bon petit moment. Ma mère avait jugé bon de me faire prendre de longue vacances. Et sachant que ça ferait plaisir à mon papy de m'accompagner, elle lui a proposé de m'y amener. Ah là là. Je n'avais pas fait grand chose depuis mon arrivée, en même temps il valait mieux pour moi, sinon je n'aurais plus rien à faire sur cette île pour le reste de mes vacances. Je réfléchissais à ce que je pouvais bien faire aujourd'hui, je ne savais pas trop. Il y avait beaucoup de choses à faire, mais bon, je préférais faire les "attractions ordinaires" avec mon grand-père. Tout seul je préférais vaquer à d'autres occupations. J'étais plus dans l'optique de flemmarder, de faire des rencontres, ou bien d'aller découvrir la beauté naturelle de l'île. Après tout, même en enlevant les dinosaures, ça ne restait pas moins une île paradisiaque. J'avais aussi d'autres intentions...du style...aller fouiner là où je pouvais trouver des choses intéressantes. Je finis par errer sans vrai but un peu partout dans le parc, ne sachant pas quoi faire. Ce n'était pas gênant, ça me satisfaisait parfaitement...sur le moment. Parce qu'ensuite je fus prit d'un certain intérêt pour un endroit...la nurserie. On m'avait dit que c'était réservé aux clients VIP...pff...la belle affaire.

Je m'étais bien décidé à y rentrer, à voir ce qu'il y avait dedans. Et pourquoi pas de petits dinosaures. Ça pouvait être cool. Surtout que je trouvais quand même incroyable que des créatures aussi impressionnantes sortent de si petits œufs et aient pu être à ce point fragiles. Je voulais voir ça de moi-même. Ceci dit pour y rentrer ça allait être compliqué. Systèmes de sécurité, caméras...pff...c'était bien déprimant. On ne pouvait pas dire que j'étais équipé pour faire du forcing...mais il devait bien y avoir un moyen d'y rentrer? Peut-être que je devrais faire du numéro de charme à un mec pour qu'il m'y laisse rentrer? Mouais...il doit y en avoir plus d'un qui a du le tenter...et certains avaient du avoir des enfants. Moi...on ne peut pas dire que je fasse le poids.

En fait, en y réfléchissant bien, il y avait peut-être ce garçon avec qui j'avais sympathisé en arrivant il y a quelques jours. Tristan, oui c'était ça. Il n'était pas un touriste lui, il bossait dans ce parc. Il avait un an de plus que moi, mais je l'avais trouvé franchement cool. Je me demande si il pouvait me faire entrer dans ce maudit bunker. Façon de parler bien sûr. Je devrais essayer de le trouver tiens.

 


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix) Jeu 9 Juil - 2:52


Knock, knock ! Is anybody here ?
Ce foutue réveil avait encore fini contre le mur, mais je crois que là, il avait vraiment finis par rendre l'âme. Paix à son âme mécanique le pauvre, mais il m'avait vraiment brisée à force là ! Faut dire que je ne suis pas un gars qui aime se lever le matin pour aller faire le tour du parc et faire des tas de branchements, vérifier si tous les panneaux tactiles, si tous les enclos et compagnies étaient conformes. Qu'est-ce que j'avais envie de tuer ma mère des fois, à avoir des idées comme ça, de me faire entrer dans un boulot qui franchement était de la merde... j'aurais encore préféré bosser dans les restos ou la tour Samsung ou une connerie comme ça. Bon, apparemment plein serait heureux à ma place de pouvoir avoir accès à l'envers du décor, certes. Je mentirais si je disais que cela me laissait pas quelques avantages d'avoir un pass qui pouvait me faire aller même dans un enclos et surtout dans l'enclos de la nouvelle attraction. Ouais, j'avais quand même des petites infos sur cette créature qui était quand même balaise car j'avais eu l'occasion de le voir avec le patron de ma mère, un petit cadeau qu'il m'avais fait fin...Vite fait car il avait surtout besoin de moi pour que je bosse à sa place quoi. Mais bon c'était assez cool de pouvoir voir avant tout le monde quoi. Je pouvais m'en vanter pleinement et c'était marrant.

Je me décide donc à bouger car j'allais avoir des ennuis si je ne bougeais pas. Ma mère me dirait rien mais son boss, Nicholas là, il ne dirait pas rien ce con. Donc je devais me dépêcher. Je pris donc rapidement une douche, et un petit dej avant donc de filer au QG des Techniciens déjà pour faire passer ma carte pour dire que j'étais en service pis ma mère voulait que je passe toujours la voir pour me donner le planning. J'en avais presque marre de passer pour le bébé de service à sa maman, sérieusement c'était insupportable. Je fais donc ça vite pour filer dans les allées du parc qui n'étaient pas encore trop bondé, mais cela ne saurait tarder. Déjà, je devais aller vers la nurserie, apparemment y'avait un soucis avec la tablette de contrôle pour les pass donc fallait qu'on aille voir ça. Je devais donc rejoindre un technicien sur place avec le matos dont il avait besoin. Franchement ? À peine arrivé qu'il n'avait même pas besoin de moins ce gros lard. Je soupire en allant dans un coin , me sortant une clope pour fumer tranquille en attendant. Je fichais presque rien hormis servi de larbin ou alors de porteur de matériaux.. Nul. Vraiment nul.

Je regarde le ciel un court instant, pensif. Qu'est-ce que j'allais bien foutre de ma journée hein ? Je m'ennuyais comme un rat crevé, fallait que je m'occupe. Et bizarrement, le ciel avait dus entendre mes prières car je vis arriver sur le chemin goudronné par trop loin de ma position, un visage que j'avais déjà vue plus d'une fois ici. Un petit sourire presque malsain mais surtout malin se dessine sur mes lèvres avant de le voir s'avancer vers moi :
« Tien, le p'tit Félix. Tu t'ennuyais de moi ou t'es juste là pour...Frissonner ? » Dis-je d'un ton presque couvert de sous-entendus, recrachant la fumée du joint que j'avais fait et qui me ferrait la journée. Je le coupe et le range dans mon paquet de clopes avant donc de t'observer de la tête au pied :

« Ta une tête qui fait peur en vrai. Tu dors la nuit ou t'as été dragué toute la soirée hier ? » Ajoutais-je d'un ton plus calme et amusé.
AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix) Jeu 9 Juil - 15:39

Knock! Knock!
Is anybody here?
Tristan & Felix
Holidays! Holidays! Holidays! It's time to play!

Bon réfléchissons, où pourrais-je trouver Tristan? Ça risquait d'être la galère pour le trouver sur cette île, surtout si il bossait. De toute façon j'avais tout mon temps...ou presque, il fallait juste que je fasse en sorte de rentrer à l'hôtel pour 18h afin que papy me présente sa nouvelle copine, le petit coquin. Et ça je dois dire que je le raterais pour rien au monde. Je me demandais déjà comment elle était, bon elle devait sans doute avoir le même âge que mon papy, lui n'était pas trop du genre à chercher des jeunettes. Mais si elle avait le même âge elle devait certainement être du même style que lui, parce que je voyais mal papy s'amuser avec une femme qui n'avait pas la pêche et qui passait son temps devant la tv, à dormir, ou à tricoter. Et puis de toute façon si elle n'était pas assez bien pour lui, comptez sur moi pour m'en charger! Non non non, c'est pas que je ne veuille pas de nouvelle grand-mère...même si elle me manque...ce que je veux c'est le bonheur de mon grand-père, et pas d'une femme qui le ramollisse. De toute façon j'aurais la surprise ce soir, et j'avais bien hâte de me mêler de la vie amoureuse de mon papy. Non pas non plus que j'aime me mêler de ce qui ne me regarde p...ah mais si ça me regarde! On parle de la copine à MON papy! Non, en fait c'est pas que j'aime bien me mêler de la vie amoureuse des gens mais voilà, comme je l'ai dit, c'est de mon papy dont il est question.

Bref, retournons à nos moutons. En avançant un peu je cru apercevoir Tristan...non incroyable, c'est pas sérieux? C'était vraiment parfait là. Ça pour une coïncidence c'était une coïncidence, ça m'a prit à peine 5 minutes pour le trouver. En le voyant j'étais le plus heureux du monde. J'espérais vraiment qu'il allait accepter de me faire rentrer, et puis en plus ça allait être sympa d'avoir quelqu'un avec qui faire quelque chose! Discuter, fouiner,...peut importe, je sentais que ça allait être cool de passer un peu de temps avec Tristan. Enfin, ne nous précipitons pas trop, encore faut-il qu'il accepte. Mais j'avais le sentiment que ce dernier ne broncherait pas, bien au contraire. Je serais sans doute bien déçu si il refusait...et au pire je trouvais de toute manière bien un moyen de le convaincre...ou dans le cas le plus extrême, de rentrer quand même. Cette nurserie avait piqué ma curiosité à vif et j'avais bien en tête d'aller m'y amuser un peu. Tristan trimbalait du matériel visiblement...j'ai vraiment de la chance d'être en vacances, moi je n'ai qu'à profiter du soleil et de l'île...alors que lui et ben...ça doit sans aucun doute bien le gonfler d'avoir quelques petites obligations un peu chiantes du genre. Sans doute il y avait-il dans son boulot des choses sympa, mais bon, bosser c'est souvent très prenant. Il fumait aussi, tu m'étonnes, ça doit bien le décompresser aussi. Moi je ne suis pas trop cigarette, j'aime pas trop ça à vrai dire, je trouve ça trop désagréable. Après, ça peut m'arriver d'en griller une en soirée aussi mais bon.

En tout cas à peine arrivé, Tristan me fit bien rire. Et j'avais bien raison, il semblait bien enclin à trouver quelque chose de plus intéressant à faire que de faire son travail. Tant mieux, parce que mon nouveau compagnon de vacances et moi allions trouver quelque chose à faire dans cette Nurserie. Je lui répondit en souriant:

"J'avoue tu m'as manqué Tristan, je te cherchais justement, et puis en plus tu tombes à pic."

Tristan me fit remarquer que j'avais une sale tête, ah oui...c'est vrai...merci papy. Bon je n'ai pas vraiment besoin qu'il soit là pour ne pas dormir, mais cette fois-ci c'était de sa faute.

"Oh ça...tu connaîtrais mon papy, je pense que ça ne te surprendrais pas...il est franchement frais pour son âge. Les soirées avec lui j'en ferais pas tout le temps, quoi que je m'éclate bien. Mais c'était drôle hier soir, je me suis bien marré. Même si j'aurais bien aimé dormir un peu plus longtemps. Mais bon, c'est aussi pour ça que je l'aime bien!"

Ma foi, c'était le moment pour lui proposer d'aller faire un tour à la Nurserie...autant y aller directement et ne pas passer par quatre chemins.

"Du coup je suppose que tu veux savoir pourquoi je te cherchais hein? En fait, je suis intrigué par la Nurserie...mais il n'y a que les VIP qui peuvent y rentrer, genre je ne suis pas assez VIP pour eux. Bref, ça te dirais pas de me faire rentrer, et on aura qu'à voir ce qu'il y a d'intéressant à voir et à faire là dedans! Et je suis sûr que ça sera toujours mieux que ce qu'on a du te demander de faire...je me trompe?"

 


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix) Dim 19 Juil - 0:10


Knock, knock ! Is anybody here ?
C'est sûr que cela m'emmerdait tout particulièrement de faire ce que j'avais à faire aujourd'hui, je me serrais cassé sans demander mon reste si j'avais pu, mais j'étais trop surveillé via les badges et les trucs comme ça, du coup je ne pouvais pas le faire du moins pas tant qu'il n'y avait pas plus de monde. Un pauvre stagiaire pouvait facilement se mettre dans une foule que jamais on le retrouverait, c'est certain. Pis bon, j'avais envie de faire autre chose, surtout depuis que ta frimousse m'étais apparue devant les yeux. Faut dire que je dévergondais facilement les gens, on me le disait souvent. Bah quoi ? C'est mieux d'être ouvert d'esprit et un peu foufou que de ne pas savoir s'amuser un peu et d'être cloîtré dans son coin en attendant que le temps file à toute vitesse. Ouais, franchement je me ferrais chier à ta place, j'aurais déjà tout fait pour me faire passer comme VIP ou voler une carte voir bidouiller pour me faire passer pour stagiaire, mais fallait vraiment être capable de faire un coup pareil. Au pire je risquais quoi là, dans ma situation ? D'avoir le pass retiré ? Que mon job soit fini et que je sois dans l'obligation de faire des tâches ingrates genre ramasser les poubelles du parc ou les détritus ? Rien de bien glorieux mais tant pis. Je connaissais le risque donc j'assumais pleinement.

« Je sais, tout le monde me le dis. Enfin ça dépend. Certains sont bien contents de pas voir ma gueule car je suis trop actif pour eux par mes actes, et d'autres m'adorent car je suis un fou. Faut croire que ma folie et mes actes illégaux plaisent, n'est-ce pas ? » Dis-je en souriant finement en coins, d'un air presque sadique et amusé, en jetant au sol le restant de joint, l'écrasant avec ma semelle. J'écoute alors tes paroles, me retenant contre une barre en métal, levant un court instant les yeux au ciel en t'écoutant : qu'est-ce que tu étais bavard ! Mais bon, t'étais pas méchant comme gars, donc ça allait.Pis si tu me saoulais trop, je te le dirais de toute façon. C'était quand même marrant la relation que t'avais avec ton grand-père, assez étonnant mais franchement marrant.
« Et bah, limite le papy est plus actif que le p'tit fils, c'est énorme ça. » Dis-je en pouffant légèrement, te faisant donc signe de marcher avec moi pour que j'aille à la réserve déposé toutes ses affaires. Une fois fait, je t'écoute donc me proposer de faire une petite bêtise, d'aller donc à la nurserie. Je jette alors un coup d’œil à ma montre, réfléchissant.

« Ouais, on peut. Mais là de suite, impossible. Les scientifiques et véto fin tous les spécialistes sont sur les bestioles, donc on se ferra forcément repéré. On va y aller à midi trente, on aura personnes, c'est généralement les heures de pauses déjeuners. En attendant, viens, on va aller se poser. » Dis-je en faisant un mouvement de menton pour désigner une partie de pelouse bien verte où je pose mes fesses assez lourdement, me laissant tomber couché. Je râle presque en regardant le ciel bleu :
« Tu restes combien de temps d'jà ici ? »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix) Mer 29 Juil - 20:48

Knock! Knock!
Is anybody here?
Tristan & Felix
Holidays! Holidays! Holidays! It's time to play!

A cet instant précis je me demandais si Tristan était chanceux ou pas de devoir bosser sur cette île. Bosser au milieu de touristes je trouvais que ça devait être vachement chiant. Être interpellé par les gens parce qu'on était habillé comme un employé du parc, devoir se lever tôt pour bosser, ne pas pouvoir faire ce qu'on voulait de ses journées...quoi que, depuis que je connaissais Tristan je me disais que lui devait bien savoir profiter de ça. Faut dire que bosser ici c'était tout aussi la classe. Rien que dire que l'on bossait dans un parc avec de vrais dinosaures ça rendait dingues la plupart des gens je pense. L'île était un caillou paradisiaque, et Tristan avait des accès aux coulisses et pouvait ainsi voir ou faire des choses que la plupart des gens ne verront pas. Sans doute que les avantages étaient plus grands que les inconvénients. Sinon il n'aurait jamais voulu bosser ici. Suppositions, suppositions, je lui poserais la question plus tard.

Tristan semblait toujours avoir le mot pour rire, je dois dire que j'aimais bien ça, il était drôle et sympa, quoi demander de plus? J'étais bien content de l'avoir rencontré, ça me faisait un compagnon de vacances. Franchement les gens qui ne l'aimaient pas étaient bien coincés, peut-être jaloux aussi tient, et puis à mon avis il vaut mieux savoir s'amuser et être actif plutôt qu'être ramolli et inintéressant. Et puis franchement, avoir autant d’opportunités et ne pas les saisir c'était totalement débile... à mon avis en tout cas. Et puis ce que les uns appelaient "bêtises", "conneries", "folie", moi j'appelais ça "avoir du cran". Je lui répondit alors en souriant:

"Faut croire ouais. Mais si tu veux mon avis, il vaut mieux profiter de la vie avant qu'on ne devienne de vieux ronchons. Si c'est ça la folie, et bien je préfère être fou que raisonnable. "

Oh oui, il pouvait bien le dire que c'était énorme. Parce que franchement je ne suis pas sûr qu'il y est beaucoup de grand-père comme le mien. Il y a des grands-pères géniaux qui passent du temps avec leur petits enfants et qui leur font plaisir, mais qui malheureusement ne peuvent pas trop bouger, et puis il y a le mien. Je ne l'échangerais pour rien au monde. Si je pouvais être encore aussi actif que lui quand j'aurais son âge, ça serait vraiment pas mal. Enfin, j'en suis encore loin et d'ailleurs cette pensée me fit frissonner parce que j'avais du mal à m'imaginer âgé avec les rides, les cheveux blancs, le corps mollasson et tout. Ah non! Pas ça! Bon pas qu'il est pas la classe mon papy, mais j'échangerais pas mon corps avec le sien. Bref, faut vraiment que j'arrête de penser à ce genre de choses.

"Non mais attend c'est qu'il est inarrêtable le papy, il aime pas rester à ne rien faire. Sans doute qu'il était aussi comme ça quand il était flic. Par contre je ne suis pas sûr qu'il approuverait tout ce que je fais. Et fort heureusement pour moi, il fait pas son flic avec moi. Ma mère me disait que quand elle était plus jeune il arrêtait pas de faire son numéro avec ses amis ou ses petits copains. Il la fliquait carrément. Moi il me laisse faire ce que je veux c'est bien cool. Bref, faut que j'arrête de parler de lui."

Non là je déballais un peu trop de trucs sur ma famille, j'avais un peu trop développé. Et c'était vachement rare que je m'en rende compte il n'empêche. Tandis que je parlais, Tristan avait déposé ses affaires puis il me proposa d'aller se poser sur une pelouse histoire d'attendre le bon moment pour aller dans la nurserie. C'était génial, il voulait bien m'y faire rentrer. J'étais vraiment content, ça allait être super. En tout cas ceux qui me racontaient que tout était dans les relations, je voulais bien les croire à cet instant précis. Oui, oui, je sais...mais avouez que c'est franchement génial de connaître un mec qui est capable de vous faire entrer dans des endroits auxquels vous n'avez pas accès?

"Ah super! Je suis vraiment content que ça te tente! Je m'en réjouis d'avance. On va faire ça, c'est toi l'expert. Ça va être drôle."

Tristan se laissa tomber dans l'herbe et je fis de même avant de répondre à sa question.

"Oh je suis là pour un moment, ma mère m'a fait prendre des vacances XL. Et je sais pas où elle a trouvé l'argent pour me payer tout ça parce que c'est pas avec son salaire de prof de philo qu'elle peut faire autant de folie. C'est ce qui explique que je prenne mon temps pour faire les attractions parce que sinon j'aurais plus rien à faire pendant plusieurs jours d'affilés. Et ça, ça me dit rien du tout."

C'était bien vrai ça, je ne m'étais jamais posé la question. Comment avait-elle réussi à me payer d'aussi longues vacances? Aucune idée, peut-être des sous en plus. J’espérais qu'elle n'avait pas dépensé toutes leurs économies...enfin j'en savais rien. En tout cas, c'était le moment pour poser ma question à Tristan.

"Et toi dis moi, qu'es-ce qui fait que tu as voulu bosser ici?"
 


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix)

Revenir en haut Aller en bas

Knock! Knock! Is anybody here? (Tristan & Felix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» *Knock knock knock* Astrid. *Knock knock knock* Astrid. [Ashtrid]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JURASSIC WORLD ⌖ everything will be different :: ISLA NUBLAR :: Diplodopia Area :: Nurserie-