AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bien le bonjour cher(s) membres et futur(s) membres! Le parc a ouvert le 26 juin 2015, nous vous souhaitons la bienvenue parmis nous.
Un Recensement a été fait il y a peu et de nombreux personnages importants tirés du film sont de nouveaux disponibles!!!!! Les inscriptions pour les Animaliers sont de nouveaux ouvertes !!!

Partagez| .

Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


Invité

MessageSujet: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Ven 10 Juil - 17:31

Sérieusement, si l'on pouvait avoir un casier judiciaire dans ce parc, le mien n'aurait pas de fin. La logique voudrait que j'aurais été expulsé il y a de cela longtemps et surtout que j'aurais été blacklisté, surtout après ma dernière connerie du moment. Celle ci ? Disons que j'ai voulu faire un petit coucou à la grande star du parc, c'est à dire le T-Rex. Par là comprenez que j'ai vraiment essayé de rentrer dans la zone réservée au personnel afin de voir comment cette belle bête était gardé en terme de sécurité, je n'avais aucune attention d'ouvrir ni même d'entrer dans son enclos, je suis con mais pas à ce point ! Cela dit … bah à ce niveau là les agents de sécurité du parc sont tellement terrifié à l'idée que cela puisse arriver qu'à peine ils m'ont vu m'acharner un peu trop sur la porte et courir quand ils ont commencé à me pointer du doigt que j'ai juste eut droit à un beau plaquage dans les règles de l'art, ma valant un allé direct pour le bureau de la sécurité avec un beau sac de glace sur la tête. De là ce fut un véritable interrogatoire mais surtout pour savoir qui étaient mes parents afin de me jarter du parc. Ce fut avec une certaine satisfaction que je leur annonçais que j'étais le neveu de Claire Reading, c'était ce qui allait me sauver de l'expulsion, même si au départ ils refusaient d'y croire et se moquaient littéralement de moi en me sortant que bientôt j'allais leur sortir être le fils du directeur. Sauf que voilà, j'avais tout de même le droit à un appel que je passais avec ce joli petit sourire en coin et ce regard de défis à chaque agent qui se trouvait devant moi.

« Salut tante Claire ! C'est Zach ! J'espère que tu te souviens de moi et que tu as pas oublié que j'existe déjà. Quoi qu'il en soit je suis au poste de sécurité le plus proche de l'enclos du T-Rex. Donc si tu veux pas que j'explique à maman pourquoi j'ai été expulsé de l'île, je crois que tu as tout intérêt à passer me récupérer plutôt que de m'envoyer ton toutou Zara. Car crois moi, si jamais je la vois à ta place, je supplie ces mecs de me renvoyer et encore une fois je dis tout à maman … »

Bien entendu il ne s'agissait que de la messagerie, tomber directement sur elle serait bien, bien trop beau ! Mais il fallait surtout maintenant espérer, pour elle surtout, qu'elle verrait ce message bien assez tôt avant que je me retrouve sur un quelconque avion de retour. Je fis d'ailleurs signe aux vigiles d'être patients, car ça risquait de prendre un peu de temps et, au vu de leurs tête, ils avaient vraiment l'air de se demander si je n'étais pas en train de raconter la vérité plutôt que de penser que tout cela n'était qu'un coup de bluff comme ils étaient persuadé avant cela.

Mais bon, tout ce qu'il restait à présent c'était attendre et … l'attente fut vraiment longue. L'avantage fut que pendant ce temps je pu conserver avec les gens chargés de me surveiller et, si on oubli le côté mauvais flic en mode « je te prend pour un débile » du début bah ils étaient pas de si mauvaise compagnie ! Notamment quand je pu leur expliquer ma situation, de quoi un peu plus me les mettre dans la poche mais surtout ayant droit à des roulements de yeux vers le ciel et des regards compatissant car, clairement, et pour tout le monde, miss Dearing était vraiment pas un cadeau et il fallait la supporter ! Du moins voilà ce qui tournait en règle générale, surtout du côté du « bas peuple » du staff de Jurassic World. Je serais d'ailleurs même près à jurer qu'elle devait en terrifier certains plus que le T-Rex lui même, même si c'était surtout l'agacement qui pronait. Enfin soit, je me suis bien marré jusqu'à entendre ce claquement infernal dans les couloirs, me retournant dans ce gros fauteuil sur lequel j'étais assit et pressant bien ma poche de glace sur la tête, certes à moitié fondu, juste pour ajouter un peu de drame à ma situation et vouloir la faire se sentir vraiment coupable.

« Bonjour tante Claire ! Tu m'as manqué dis donc ! » Dis-je avec ce regard et ce sourire complètement insolent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Ven 10 Juil - 23:52

Aujourd'hui, Claire enchaînait réunions sur réunions, sans réellement avoir le temps de prendre une pause entre ces dernières. Employés, sponsors et même Masrani étaient au rendez-vous. C'était comme ça depuis un petit moment, déjà. Et à vrai dire, c'était parfois même pire depuis qu'elle avait promis à sa soeur aînée, Karen, de prendre soin de Zach et Gray, tous deux envoyés sur l'île le temps que le divorce avec son mari soit réglé. Au fond, être en charge de deux enfants n'avait jamais réellement été dans les plans de la jeune femme qui  ne savait pas du tout comment s'y prendre. Elle galérait et se sentait un peu plus nulle à chaque fois qu'elle croisait le regard à la mi-satisfait, mi-réprobateur de Zach qui suintait l'arrogance de la tête aux pieds, mais aussi celui déçu de Gray, lorsqu'elle passait les voir en coups de vent.

« Je lis ici que le lien entre les raptors et... » Mais Simon Masrani fut coupé par le portable que Claire avait inconsciemment déposé sur la surface de bois à laquelle étaient attablés les membres qui s'occupaient, d'une façon ou d'une autre, de la gestion du parc. Ce dernier vibra quelques instants avant que la jeune rousse ne se rende compte que tous les regards s'étaient tournés dans sa direction, puis le saisit et y jeta un bref coup d'oeil. Il ne s'agissait ni de Zara, ni de Lowery ou Vivan ; il ne s'agissait donc de rien de particulièrement urgent et quiconque voulant la joindre attendrait une vingtaine de minutes, le temps que la réunion prenne fin. « Navrée, je pensais l'avoir mis sous silencieux. » Elle lança un bref regard à Masrani qui reprit aussitôt son discours sur Barry et Owen, dont la relation avec les raptors semblait avoir relativement évoluée depuis sa dernière visite. « Claire, vous m'organiserez d'ailleurs un rendez-vous avec ces messieurs, j'aimerais beaucoup voir tout cela de mes propres yeux, ça doit être quelque chose... D'exceptionnel. » Elle leva les yeux au ciel, râlant intérieurement contre le fait qu'il faudrait encore qu'elle prenne contact avec cet arrogant d'Owen. Tout ça pour des bestioles.

« Salut tante Claire ! C'est Zach ! J'espère que tu te souviens de moi et que tu as pas oublié que j'existe déjà. Quoi qu'il en soit je suis au poste de sécurité le plus proche de l'enclos du T-Rex. Donc si tu veux pas que j'explique à maman pourquoi j'ai été expulsé de l'île, je crois que tu as tout intérêt à passer me récupérer plutôt que de m'envoyer ton toutou Zara. Car crois moi, si jamais je la vois à ta place, je supplie ces mecs de me renvoyer et encore une fois je dis tout à maman … » A la sortie de la salle de réunion, Claire se figea sur place, ayant la nette impression que chacun de ses membres se figeait petit à petit de stupeur. « Claire, ne m'oubliez pas ! » Elle ferma les yeux quelques secondes, tentant vainement de garder son calme. Un début de migraine la guettait déjà et elle aurait réellement voulu tout claquer pour s'enfermer dans sa chambre d'hôtel ; seule et au calme, elle en avait terriblement besoin. Avait-elle le droit d'étrangler ce gosse ? Aurait-elle le temps de quitter le continent avec que Karen se rende compte qu'elle avait assassiné Zach ? Quelques secondes et elle était à nouveau maître de ses émotions. Elle coula un regard vers Simon Masrani et lui attribua un grand sourire, empli d'hypocrisie, certes, mais il sembla n'y voir que du feu. « Ne vous inquiétez pas, Monsieur Masrani, je fais au plus vite. » Lui aussi, elle l'aurait tué si elle le pouvait. Il lui donnait l'impression d'être un gosse pourri-gâté, inconscient, en demandant toujours plus, mais ne voulant surtout pas attendre.

Lorsqu'elle passa la porte du poste de sécurité, ses yeux se posèrent immédiatement sur Zach et le sac de glace qu'il avait sur la tête. De la colère, elle passa à l'anxiété extrême, se maudissant intérieurement. Si elle ne le rendait pas indemne à sa mère... Seul Dieu savait ce que sa soeur lui ferait ; à vrai dire, elle ne préférait même pas l'imaginer. « Bon sang Zach, est-ce que ça va ? » Elle se jeta presque sur lui, lui saisissait le menton afin de l'observer sous tous les angles possibles. Elle fronça les sourcils, lui lançant un regard empli de questions : qu'avait-il encore fait ? « Bonjour tante Claire ! Tu m'as manqué dis donc ! » Et puis, ce regard, ce sourire. En quelques secondes, avec cet air insolant, elle sentit à nouveau la colère la gagner. Elle s'obligea d'ailleurs à reculer de quelques pas, histoire de ne pas commettre de meurtre sur un coup de tête. Elle reconnaissait cependant bien là l'arrogance dont pouvait faire preuve la mère du jeune garçon par moment ; ce dernier avait tendance à la lui rappeler terriblement. « Arrête tout de suite ton numéro Zach. » Elle lui lança un regard assassin, puis se tourna vers les gardes en soupirant. « Je suis vraiment désolée du dérangement, cela ne se reproduira plus. »A nouveau, elle pivota vers Zach et l'attrapa par le bras, l'obligeant à se relever du fauteuil dans lequel il se trouvait. Il lui avait déjà attiré tellement d'ennuis qu'à force, elle ne passait même plus par la méthode douce, elle n'en avait plus le courage. Une fois en dehors du bureau de sécurité, elle donna une légère claque sur le derrière de la tête de son neveu : pas de quoi lui faire mal, mais histoire de se défouler. Elle ne se laissait pour ainsi dire presque jamais aller de la sorte, mais Zach... Il avait le don de la faire sortir de ses gonds et il en profitait, bien sûr. « Qu'est-ce que tu as fait cette fois-ci ? » Au fond, sans doute ne voulait-elle même pas le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Sam 11 Juil - 2:27

Je crois que je n'ai jamais vu des visages se décomposer aussi vite que ceux des agents de sécurité qui se trouvaient autours de moi. Si en effet, avec le temps passé ensembles, ils avaient commencé à me donner du crédit, ce n'est qu'en voyant débarquer ma tante, donc leur patronne à bien des échelons au dessus, qu'ils se sont vraiment rendu compte que je ne blaguais pas, que tout ceci était très loin d'être un canular. Mais bon, la plus grande surprise fut quand même de voir tante Claire s'inquiéter autant, je savais que je pouvais la faire culpabiliser, mais sa réaction, à s'assurer que tout allait bien et que je n'étais pas gravement blessé, je ne l'avais pas vu venir du tout. Cela dit cette inquiétude fut de très, très courte durée, face à mon insolence permanente quand j'étais en sa présence, c'est la colère qui redessina ses traits. Vous  allez sans doute rire, mais je préférais encore ça, ça plutôt que son sourire hypocrite qu'elle nous avait donné à notre premier jour et les suivant, faisant croire que l'on comptait mais finalement ne donnant d'importance qu'à son boulot alors que merde … sept ans putain ! Sept ans qu'elle ne nous avait pas vu et passer une journée complète avec nous c'était tout à fait inimaginable. Enfin, au moins je riais maintenant, ne cachant aucunement ma satisfaction d'être parvenu à la faire sortir de ses gonds et, pire, d'avoir réussit à la faire venir jusqu'ici ! Ce que seul son patron devait être capable de faire en un appel j'imaginais.

Par contre, la suite fut beaucoup moins plaisante. Après s'être excusée face aux agents de sécurité qui restaient soit bouche bée, soit se marraient, elle m'empoigna le bras avec aucun délicatesse, me faisant décoller de mon siège pour suivre le mouvement et me faisant lâcher la poche de glace. Quel honte … j'avais l'impression d'être un gamin de dix ans qu'on allait punir. Qu'allait-elle faire à présent ? Me baisser le pantalon et me donner la fessé ? Non, elle préféra m'envoyer une bonne taloche derrière la tête qui me fit lâcher un « aïe ! » plus par réflexe qu'autre chose, me frottant alors l'arrière de la tête. Je n'avais plus envie de rire, elle m'exaspérait déjà, même si au fond c'était moi qui l'avait cherché. Je serrais les dents avant de reprendre cet air insolent mais cette fois plus du tout amusé.

« Oh rien … j'ai juste tenté de libérer un T-Rex sur le parc … » Bien entendu j'aggravais les faits, cela n'avait jamais été dans mes intentions, mais je voulais la faire bouillonner de l'intérieur. « En ce moment il n'y a que ça qui fonctionne pour te faire apparaître. Car t'es même plus un courant d'air à ce niveau là, car eux au moins on les sens passer … »

Mon sang commençait à bouillonner. Car au final je savais que c'était une cause perdu, je lui dirais ses fautes, elle invoquerait son travail et ses responsabilités pour tout justifier. Puis ensuite elle vendrait les mérites de Zara, qu'elle nous ferait profiter du parc et que ce serait super … tu parles ! On ne voulait pas d'une foutue assistante à la con, on était pas en vacances bordel ! Même si il est vrai que Gray devait y croire, par tous les moyens, mais comment en profiter alors que lui se faisait une joie de découvrir sa tante dont il n'avait quasiment pas de souvenir ? Je la trouvais égoïste … elle ne pensait qu'à elle et sa carrière, elle ne méritait pas de nous avoir pour famille. J'étais littéralement en train d'exploser.

« Après tout c'est vrai ! Qu'est-ce que ça te coûterait de lâcher ton boulot une seule putain de journée ? Je suis sûr qu'en plus tu pourrais très bien le faire mais tu refuses car clairement tu en as rien à foutre. Je comprend même pas pourquoi tu as accepté quand maman t'a demandé de nous garder ! Tout le monde ce serait tellement mieux porté et je n'aurais pas à affronter, chaque jour, le regard déprimé de Gray à chaque fois que ta connasse d'assistante se pointe à ta place ! »

Mais Gray n'était qu'une excuse, car bordel, à moi aussi elle me manquait … mais c'était mort, je ne voulais plus d'elle maintenant. Le plus ironique dans cette histoire, c'est qu'en vrai je reproduisais ce qu'elle nous faisait en abandonnant moi même Gray … mais ça je refusais de le voir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Dim 12 Juil - 15:52

« aïe ! » Claire haussa un sourcil, légèrement sceptique. Peut-être ne s'était-elle pas rendu compte de la force de son geste, peut-être y était-elle allé trop fort ? En quelques secondes, les traits de son visage redevinrent normaux et elle masqua sa soudaine anxiété. Si au début elle s'était imaginé pouvoir continuer sa vie normalement, même avec ses deux neveux sur l'île, elle se rendait petit à petit compte de combien elle avait été naïve de croire à ce genre de choses. Gray était un ange, elle le confirmant amplement à présent. Du moins, comparé à Zach qui, il lui semblait, faisait tout pour lui pourrir la vie. Si elle n'avait pas été angoissée à l'idée que l'aîné de ses neveux raconte à sa mère qu'ils avaient été pour ainsi dire livrés à eux-mêmes sur une île remplie de dinosaures, elle aurait sans aucun doute renvoyé le fauteur de troubles auprès de ses parents avec un gros coup de pied aux fesses, divorce ou pas divorce. Mais voilà, Zach semblait maîtriser l'art de la manipulation et du chantage à la perfection, tant et si bien qu'elle se sentait tantôt coupable, tantôt furieuse contre lui.

« Oh rien … j'ai juste tenté de libérer un T-Rex sur le parc … » Elle se figea aussitôt sur place et tourna lentement ses grands yeux bleus en direction de son neveu. Etait-il complètement stupide ou avait-il des tendances suicidaires ? Ou alors, il devait se moquer d'elle ; elle préférait largement cette optique. « Tu te moques de moi, pas vrai ? » A nouveau, elle lui lança un regard sévère, presque assassin. Et après, Karen oserait encore lui demander pourquoi elle ne voulait pas d'enfants ? Elle avait une réponse toute faite pour la prochaine fois que sa soeur lui poserait la question, tiens. « En ce moment il n'y a que ça qui fonctionne pour te faire apparaître. Car t'es même plus un courant d'air à ce niveau-là, car eux au moins on les sens passer … » Ou comment la faire culpabiliser un peu plus, Zach semblait avoir hérité d'un certain don pour ça. Claire détourna alors le regard et soupira légèrement, tout en se dirigeant vers sa voiture, faisant signe au jeune homme d'embarquer du côté passager. « Tu sais très bien que j'aimerais passer plus de temps avec ton frère et toi, mais c'est... Pas possible. »

Elle ouvrit la portière, puis une fois à l'intérieur de la voiture, jeta un bref coup d'oeil à sa montre : elle disposait de vingt minutes avant son prochain rendez-vous. Autrement dit, juste assez de temps pour déposer Zach à l'hôtel, téléphoner à Zara et la sermonner. Après tout, c'était son travail, de veiller sur Gray et Zach ; elle avait intérêt à bien le faire cette fois-ci. Entre ses mains, son téléphone vibra et l'irrésistible envie de décrocher lui brûla les doigts ; elle préférait avoir une conversation ennuyeuse avec n'importe qui plutôt que de devoir affronter Zach et ses reproches. « Après tout c'est vrai ! Qu'est-ce que ça te coûterait de lâcher ton boulot une seule putain de journée ? Je suis sûr qu'en plus tu pourrais très bien le faire mais tu refuses car clairement tu en as rien à foutre. Je comprend même pas pourquoi tu as accepté quand maman t'a demandé de nous garder ! Tout le monde ce serait tellement mieux porté et je n'aurais pas à affronter, chaque jour, le regard déprimé de Gray à chaque fois que ta connasse d'assistante se pointe à ta place ! »

Ses doigts se crispèrent sur le volant de sa mercedes et elle retint son souffle quelques instants, le temps que Zach déballe tout ce qu'il avait à dire. Durant quelques secondes, l'idée de ne même pas lui répondre, de faire comme si cette conversation n'avait jamais eu lieu lui traversa l'esprit ; fuir cette horrible situation lui semblait une relativement bonne idée. « Tu sais très bien que c'est faux, je n'en ai pas... Rien a foutre de vous. » Elle haussa un sourcil, puis jeta un bref regard dans sa direction, avant de le détourner, focalisant son attention sur la route devant elle. « Je suis vraiment désolée de ne pas avoir plus de temps à vous accorder, sincèrement, je... Si je pouvais faire quelque chose pour remédier à ça, je le ferais Zach. » Elle marqua une courte pause, ayant de plus en plus de mal à respirer. Être confrontée de la sorte face à son comportement évasif vis-à-vis de ses neveux ne lui plaisait pas vraiment. « Mais ce que tu fais. T'attirer des ennuis... M'attirer des ennuis. Tu dois arrêter Zach. » Puis, comme pour l'entasser un peu plus, son téléphone se remit à sonner. L'envie de l'exploser au sol afin de le faire cesser de vibrer lui traversa l'esprit : ne pouvait-on pas la laisser en paix dix minutes, le temps qu'elle règle ses fichus problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Jeu 16 Juil - 14:29

Au final je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour l'attirer, mais une fois que je l'avais devant moi je n'avais qu'une attente : Réussir à me débarrasser d'elle. C'était totalement paradoxale … non … C'était totalement illogique. Ce que je faisais n'avait strictement aucun sens et pourtant je le faisais malgré tout. Au fond de moi elle me manquait, terriblement, même si je ne voulais pas l'admettre, mais quand je la voyais je ne tirais de satisfaction qu'à pointer chacune de ses fautes, chacun de ses manquement à ses devoirs et son absence qui devenait pesante. Pauvre tante Claire, au fond peut être serait-ce moins difficile entre elle et moi si  la situation dans laquelle j'étais était elle aussi moins difficile. Oh je ne parlais pas du fait d'être coincé dans ce parc, non non, ce serait absurde ! Même si je n'en étais pas particulièrement fan, ce n'était pas le pire endroit au monde. Ce a quoi je faisais référence, c'était le divorce de mes parents. Car que je le veuille ou non, au fond, cela m'affectait, plus que je ne voulais bien le croire. Tout a commencé à déraillé quand leur couple à commencé à battre de l’aile et de la peur je suis passé à la colère, devenant de plus en plus difficile à vivre, de plus en plus aigri, mauvais et égocentrique vu que les deux seules personnes qui devaient être à jamais là pour me protéger était en train d'éclater dans une lutte égoïste, alors pourquoi ne pourrais-je l'être ? Seulement, en colère ou pas, sur eux je ne pouvais me défouler, ils restaient mes parents et quoi que je dise ils faisaient encore beaucoup, mais Claire … ô Claire ! Une cible tellement plus facile et où les justifications ne manquaient pas !

Au final je ne répondais même pas quand elle me demanda si j'étais sérieux ou non pour le tyrannosaure, me contentant de lever les yeux au ciel d'un air dépité, me demandant si parfois elle comprenait l'ironie. Quand à son excuse … cela en était même pas une. Elle ne pouvait pas, génial ! Mais elle ne semblait même pas avoir de réelle raison. Si j'insistais je savais ce qu'elle me dirait, « le travail », mais c'est tellement large que ça en est à présent trop facile. Je ne voulais pas me relancer dans ce débat, du moins pas dans l'immédiat, donc je restais encore silencieux, assit à côté d'elle dans la voiture, avant de littéralement exploser et lâcher tout mon petit speech, cette rancoeur tenace qui reposait au fond de moi. Pas le temps … dans ce cas il ne fallait pas prendre le temps de dire oui … Et sa réponse ne fut pas vraiment satisfaisante à mon goût. Cela dit la colère baissait, pour ne laisser place qu'à une profonde déception.

« C'est à se demander parfois … Et il y a tellement de choses que tu aurais pu faire pour remédier à ça, nous prendre chez toi, nous amener avec toi dans les bureaux même si on s'y emmerde comme des rats morts, je ne sais pas moi ! Mais des solutions il y en a. Puis si tu as réussit à t'éclipser après mon appel pour venir me récupérer, c'est bien que tu as au moins assez de temps pour faire des petites visites comme ça, non ? C'est comme bordel, manger un sandwich avec nous c'est pas grand chose ! Et gray serait tellement content … »

Elle enchaîna ensuite sur mon comportement dans le parc. Sur le coup je me sentit presque coupable, me mordant la lèvre inférieur alors que je me renfonçais dans mon siège. Je ne voulais pas, réellement du moins, lui attirer des ennuies. Enfin si bien sûr, mais ce n'était pas l'objectif premier ! Ce que je voulais avant tout, c'était l'attirer elle et l'évidence était que cela marchait. Mais oui, je ne voulais pas pour autant détruire sa vie. Je voulais aller pour m'excuser, mais entendre son téléphone sonner … mes poing se crispèrent, je fermais  les yeux et je serrais les dents. C'était repartit ! Finalement ça ne servait pas à grand chose, je me rendais bien compte, cela ne changerait pas. Rouvrant les yeux, affichant un air totalement froid, je lançais d'un ton glacial.

« Dans ce cas obtient moi un passe … Tu veux que j'arrête de t'attirer des ennuies en me faufilant là où je ne devrais pas aller et en me faisant chopper en train d'essayer de faire sauter les lecteur de carte ? Trouve moi un passe, mais attention, un avec un accès total ! Là au moins j'entrerais plus par effraction et plus de passage par la sécurité. C'est ça où je déballe tout à ma génitrice. Et au cas où tu te le demande encore, non, je n'ai pas l'intention de libérer un dinosaure sur le parc, je suis pas aussi con. Maintenant je te laisse réfléchir, tu peux répondre à ton foutu portable, je risque pas de sauter en marche de toute manière … »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire] Aujourd'hui à 12:08

Revenir en haut Aller en bas

Le petit Zach Mitchell attend sa tatie à l'accueil ! [Claire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Zach Mitchell ♠ This place is shit !
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JURASSIC WORLD ⌖ everything will be different :: RP archivé-